Les nouvelles de la soirée : le 30 juin 2011 ( n°1 )

Publié le par saint-sulpice-info

Hervé Gesquière remet les point sur les I : il conteste les paroles de Claude Guéant accusants les ex-otages d'avoir été imprudants

Après l'arrivée de Hervé Gesquière et de Stéphane Taponnier dans la joie et le bohneur sur le tarmac de l'aéroport puis au siège de France Télévision dans la journée, c'est dans un regard sévère qu'il s'adresse à la foule pour contester fortement et expressement les rumeurs qui courent sur les "risques" qu'il c'aurait pas pris et affirme qu'il faut continuer à aller en Irac et en Afganistan.

Vidéos et plus d'infos sur : http://www.liberation.fr/medias/01012346410-il-faut-continuer-a-aller-en-afghanistan

 

Le centre d'ébergement d'urgence Yves Garel a fermer ses portes ce jeudi faute de fond, les hommes et les femmes seront relogés dans d'autres centres déjà complètements saturés

Plus d'infos sur : http://www.liberation.fr/societe/01012346184-a-paris-le-samu-social-n-accueille-plus-les-femmes

 

Le maire de Florensac (Hérault) où une collegienne a été frapée à mort par le frère d'un de ses camarades avec lequel elle était en a écrit une lettre ouverte au président de la République sur le cyber-harcèlement qui avait participé à causer le conflit.

Plus d'infos sur : http://www.liberation.fr/societe/01012346422-drame-de-florensac-le-maire-interpelle-sarkozy-sur-le-cyber-harcelement

 

L'Europe paralysée par les plans de rigueur qui n'enfinissent pas : l'Italie, le Royaume-Uni, le Portugal sans oublier la Grèce en pleine crise adoptent des plans de rigueur

La situation critique va jusqu'aux pires dégats telles que la disparition de la zone euro.La grèce où les blessés s'accumulent dans les deux camps, encore plus à chaque manifestation repressée violement par les forces de l'ordre à tir de grenade l'acrimogène ou en tabassant dirrectement les manifestants à coups de matraque.l'Italie où le gouvernement Berlusconi a adopté un plant qui vise les étoiles, c'est à dire économiser 47 milliards d'euros d'ici fin 2014.Le Portugal qui, en échange de 78 milliards d'euros, a mis en place un plant de rigueur qui avait été négocié par le précédant gouvernement battu aux éléctions législatives anticipés qui ont eu lieu le 5 juin.


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article